Lors du 70ème anniversaire de la libération du Thillot, Mr le Maire avait promis de parrainer, au nom de la commune, la tombe d’un soldat Américain qui avait participé à la libération de la vallée de la Moselle en septembre 1944.

Certes Le Thillot n’a pas été libéré par l’armée Américaine mais par la 1ère armée française alors commandée par le Général de Lattre de Tassigny.

Le 30ème régiment d’infanterie faisait partie de la 32ème division US qui a débarqué sur les plages de Provence le 15 Aout 1944 à Cavalaire en même temps que la 1ère armée Française.

ERICH K ESENWEIN faisait partie de ce régiment qui libéra la vallée du Rhône et Besançon puis une partie de la Franche Comté.

Son régiment remonta le cours de la Moselle jusqu’à Rupt et Ferdrupt avant de franchir les cols menant à la vallée de la Moselotte.

Erich K Esenwein était infirmier, c'est-à-dire sans arme, il portait secours et évacuait les blessés au risque de sa vie.

Il tomba le 29 septembre 1944 au Tholy en secourant ses camarades, il fût décoré à titre posthume de la plus haute distinction militaire Américaine : la Silver Star et la Purple Heart.

Son corps repose au cimetière Américain du Quéquement , plot B, allée 34, tombe 40, sa famille résidant à Philadelphie a fait le choix de laisser son corps sur le sol de France qu’il venait libérer.

Pour la commune du Thillot, parrainer la tombe d’Erich K Esenwein, c’est un devoir de mémoire afin que ces jeunes soldats ne tombent pas l’oubli, fleurir sa tombe au moins une fois par an, c’est dire merci à nos libérateurs, nous leur devons la liberté.

    

Le soldat Erich Karl Esenwein en tenue :