Le Vosges Rallye Festival 2016 a relié Epinal à La Bresse du 25 au 27 août 2016.

Le Thillot, Terre de Rallye, Terre de légende, les passionnés d’automobiles ont été ravis.

Sébastien LOEB, nonuple champion du monde de Rallye a accepté de parrainer cette manifestation en prenant le volant de la mythique 205 Turbo 16 avec son épouse Séverine comme co-copilote.

Au côté de la 205 Turbo 16, les Lancia, Mini Cooper, Renault 8 Gordini, Alpine A310 et autres Porsches ont fait revivre les autos légendaires des décennies 60, 70 et 80.

Un autre grand champion, Timo Salonen, sacré champion du monde en 1985 était également présent au volant d’une 205 Turbo 16.

Le circuit choisi par les organisateurs était la Chapelle des Vés, le départ a été donné à l’ancienne école du Prey, direction Chemin de la Seppe montée par la route de la Chapelle des Vés, puis descente par le chemin du Droit.

L’accès du public s'est uniquement par Fresse Sur Moselle et Le Ménil vers le chalet des associations, les zones publiques ont été balisées par une rubalise vertes, les zones interdites par de la rubalise rouge.

Des points restauration et buvette organisées par l’UCAT et Anim Thillot étaient disposés à la Chapelle des Vés et sur le Chemin du Droit.

Le regroupement des voitures et des pilotes s'est fait au Thillot, parking de la médiathèque. Où le public a pu rencontrer les pilotes et obtenir des autographes.

Le premier départ des 128 voitures était 9h58, la deuxième montée à 13h58.

     -> Carte du circuit

     -> Liste des participants

Présentation du Vosges Rallye Festival :

Le but est de faire revivre les autos légendaires des rallyes des années 60 aux années 80 sur les routes qui ont forgé l’histoire des rallyes vosgiens.

Toutes les autos qui ont marqué le Championnat du Monde des Rallyes, retrouvent aujourd’hui un terrain pour rouler en toute sécurité sur des routes qui leurs sont entièrement dédiées. Que ce soit des Gr 4 des années 70, ou les monstrueuses Gr B des années 80, elles ravivent bien des souvenirs au public posté le long des spéciales.

Les voitures ne sont pas chronométrées, la priorité est donnée au spectacle ! Et pour que le plaisir dure plus longtemps, les parcours ont été tracés sous forme de boucle permettant ainsi aux spectateurs d’assister à plusieurs passages.

A Epinal a eu lieu une séance de dédicace. La ville servait également d’écrin à l’exposition de voitures tandis que le parc d’assistance installé à la Bresse était l’occasion de découvrir les bolides sous toutes les coutures et d’aller à la rencontre des nombreux pilotes de notoriétés qui étaient présents.

Sans notion de compétition, chacun roule à l’allure qui lui convient dans le respect de sa voiture et des autres engagés. Björn Waldegard qui est un habitué de l’Eiffel Rallye Festival, a dit par le passé : « La différence par rapport aux autres rassemblements c’est qu’ici on conduit les uns avec les autres, pas les uns contre les autres. Ici, la vedette, c’est la voiture ».

Un concept unique en France :

- L’histoire du rallye à « vivre » au plus près

- L’occasion de revoir les voitures ayant marqué l’histoire du rallye, avec une rencontre des stars de l’époque, en chair et en os.

- Une démonstration des voitures de la grande époque des rallyes dans le magnifique panorama vosgien.

- La nuit de l’automobile dans une atmosphère festive, avec un groupe musical, des animations surprises et un concours d’élégance réservé aux véhicules de la période après-guerre à 1980.

- Un programme attractif en marge de l’épreuve avec d’autres autos attrayantes.

- Exposition et animations lors de la « super spéciale » d’Epinal.

- Podium, parc d’assistance et Road-Show à La Bresse.