Grâce à sa position géographique au carrefour de l'axe Benelux - Bâle et de la départementale Gérardmer - Besançon, des trois régions Lorraine, Alsace et Franche-Comté, Le Thillot ne manque pas d'atouts touristiques. L'hiver, la proximité des pistes de ski (fond et alpin) attire de nombreux touristes des régions voisines précitées belges, luxembourgeois, allemands, suisses ...), mais également des régions Île-de-France et Nord Pas-de-Calais. L'été, ce sont les promenades dans les forêts de sapins, la cueillette des fruits de la nature (myrtilles, framboises, puis mûres, champignons, noisettes). Les randonnées pédestres, en suivant les sentiers balisés du Club Vosgien, des parcours sportifs, des promenades sur les Chaumes toutes proches et elesrepas marcaires dans les fermes auberges; c'est la découverte de paysages superbes en visitant la région des 1000 étangs qui porte bien son nom, de panoramas et points de vue magnifiques en parcourant la route des Crêtes.

Les pigeons sont parfois « envahissants » et pour éviter leur prolifération, quelques mesures doivent être prises.

Selon l’article 120 du règlement sanitaire départemental, il est strictement interdit de donner à manger aux animaux en divagation et plus particulièrement aux pigeons.

Merci de respecter cette interdiction pour le bien être des habitants.

Texte :

« Article 120 - Jets de nourriture aux animaux. - Protection contre les animaux errants, sauvages ou redevenus tels.

Il est interdit de jeter ou déposer des graines ou nourriture en tous lieux publics pour y attirer les animaux errants, sauvages ou redevenus tels, notamment les chats ou les pigeons ; la même interdiction est applicable aux voies privées, cours ou autres parties d’un immeuble lorsque cette pratique risque de constituer une gêne pour le voisinage ou d’attirer les rongeurs.

Toutes mesures doivent être prises si la pullulation de ces animaux est susceptible de causer une nuisance ou un risque de contamination de l’homme par une maladie transmissible. »