47 Rue de la Gare 88160 LE THILLOT

Tél : 03 29 25 03 33     Fax : 03 29 25 30 08     Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour plus d'informations, consultez le site des Hautes-Mynes : www.hautesmynes.com

 
L’exploitation des mines de cuivre du Thillot, par les Ducs de Lorraine, remonte à 1560. La richesse des filons de la Haute Vallée de la Moselle et le savoir-faire des mineurs ont engendré une activité minière qui a atteint son apogée au 17e siècle et a perduré jusqu’en 1761.

Les récentes recherches archéologiques réalisées par l’association SESAM ont permis de mettre en évidence les spécificités du site, concernant en particulier les techniques de percement de la roche et le fonctionnement des machines hydrauliques. Les mines du Thillot furent notamment, à l’échelle européenne, le premier lieu d’utilisation de  la poudre noire, technique révolutionnaire d’extraction du minerai à l’explosif.

 
1. LA MINE

des ducs de Lorraine

La visite guidée du site minier qui conduit les visiteurs dans des galeries creusées à différentes époques permet de comprendre l’organisation du chantier minier, de suivre l’évolution des techniques de percement et d’observer du matériel de pompage resté en place depuis plus de deux siècles. Les nombreux vestiges de surface constituent un paysage minier typique.

La première partie de la visite, le circuit minier de découverte d’environ 1 km, accessible à tous, permet de pénétrer dans les mines St Thomas et St Charles et de découvrir les vestiges des haldes, des porches de galeries, des puits, des aménagements hydrauliques, des ateliers de traitement du minerai. (casques fournis et galeries éclairées).

La deuxième partie est consacrée à la mine de la Rouge-Montagne. Elle permet de pénétrer au cœur du réseau souterrain sur 150 m de longueur. Équipés d’un casque et d’une lampe frontale les visiteurs vivent l’aventure des mineurs de l’époque en découvrant la galerie et ses ramifications, en observant les traces d’outils, la voie de roulage et les concrétions colorées qui se sont développées sur les restes du filon. De bonnes chaussures sont obligatoires pour cette deuxième partie.


2. L'EXPOSITION

de la maison des Hautes-Mynes

La visite de la Maison des Hautes-Mynes, consacrée à l’histoire des mines et à leur redécouverte par l’archéologie, vous invite à la rencontre des mineurs, de leur travail et de leurs traditions, à partir d’archives, d’outils et de matériels d’époque, de reconstitutions de galeries et d’équipement, de maquettes, de vidéos.

 Une exceptionnelle installation de pompage du XVIIIe siècle (corps de pompe en fonte, tuyaux d’aspiration et perches d’entraînement en bois, treuil, bacs,…), recueillie dans un puits de la mine par les archéologues, est exposée en situation. Son fonctionnement est expliqué par des maquettes animées.